Christianshavn, au coeur de l’underground danois

Avec ses canaux, ses cafés en terrasse et son ambiance alternative, Christianshavn a un petit air d’Amsterdam.  Le quartier propose d’agréables promenades ; le dimanche, les brocanteurs envahissent les quais ! Le quartier a été fondé par Christian IV au début du 17esiècle pour en faire un centre de commerce et y installer des garnisons afin d’accompagner la croissance de la ville.

Si vous êtes piétons ou cyclistes, vous pouvez emprunter le nouveau pont Cirkelbroen (2015) qui enjambe le canal de Christianshavn, face au Diamant noir. Aisément repérable grâce à ses plateformes circulaires, agrémentées de balustrades orange et couronnées de mâts, ce pont a été imaginé par l’artiste danois d’origine islandaise Olafur Eliasson.

Vor Freslers Kirke, l’église baroque la plus célèbre de la ville

Avec sa flèche en spirale de 95 mètres, l’Eglise Notre-Sauveur, qui date du 17esiècle, se remarque de loin. Les amateurs de sensations fortes, ne souffrant pas – évidemment ! – du vertige, peuvent gravir les 400 marches jusqu’au sommet afin de profiter d’une vue imprenable. Attention, les 150 dernières marches se trouvent à l’extérieur et se rétrécissent à mesure que l’on rejoint le sommet. Personnellement, je n’ai pas tenté. Construite en chêne et non en pierre, la flèche ondule légèrement lorsqu’il y a du vent !

Christians Kirke

Nommée ainsi en l’honneur de Christian IV, fondateur du quartier, la Christians Kirke est réputée pour son intérieur rococo. Construite entre 1754 et 1759, elle fut utilisée par l’importante congrégation allemande de Christianshavn jusqu’à la fin du 19esiècle.

Au nord de Christianshavn, l’île de Holmen abrite le très contemporain Operaen.

Christiana, le quartier underground de Copenhague

Mais l’attraction principale du quartier est la commune underground de Christiana. Née des idéaux des années 1970 et autoproclamée « ville libre de Christiana », elle est un lieu d’innovation sociale, politique, économique… On la repère à son drapeau : un fond orange et trois points jaunes. Emmenés par le journaliste Jacob Ludvigsen, ce sont, à l’origine, des squatters, hippies, chômeurs, anarchistes et libertaires qui se sont installés dans cet ancien quartier militaire avant de fonder en 1971 une communauté autogérée.

Cette ville dans la ville possède sa boulangerie, son service de voirie, son école, son imprimerie, son cinéma et bien sûr, sa radio libre. Seuls interdits dans ce quartier de Copenhague : les voitures, les armes, les gilets pare-balles et les drogues dures. Sinon ici le do it yourself est roi. Répartis sur 34 hectares, plus d’une cinquantaine de collectifs d’artisanat et d’animation travaillent à améliorer le quotidien et la vie des habitants. Autre spécificité  de Christiana : la Puscher street où les vendeurs de haschich, cannabis et autres produits dérivés écoulent leurs marchandises à même la rue, interdisant cependant qu’on les photographie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis de nombreuses années, la communauté de christianiste  – ils sont un peu moins d’un millier aujourd’hui – est en conflit avec les autorités pour maintenir son existence. En juin 2012, les habitants ont toutefois réussi à racheter à l’Etat une grand partie de leur quartier dont ils sont désormais propriétaire via une fondation commune.

Un tour en GoBoat

Sympa à faire à plusieurs, un tour en GoBoat. Le kiosque d’Islands Brygge Havnebadet loue des petits bateaux fonctionnant à l’énergie solaire qui permettent d’explorer à sa guise le port et les canaux de Copenhague. Il n’est pas nécessaire de posséder un permis bateau pour les conduire. Ils sont tous équipés d’une table de pique-nique. Chaque bateau peut accueillir jusqu’à 8 personnes.

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s