Bilbao

Bilbao. Première étape de notre voyage au Pays Basque espagnol à l’été 2016. Facilement accessible en voiture depuis le Sud Ouest, nous avons entamé notre approche de la région en empruntant la route de la Corniche qui offre de beaux panoramas sur l’Océan atlantique.

Si Bilbao vaut avant tout par le musée Guggenheim, nous n’avons pas été déçus par la vieille ville animée et commerçante. Capitale de la Biscaye, Bilbao – qui a longtemps été une cité industrielle aux façades noircies – est devenue, grâce aux travaux des plus grands architectes, une ville dynamique où il fait bon vivre.

Le Casco Viejo

Situé sur la rive droite du Nervión, la vieille ville s’étend de l’église baroque San Nicolas (1756) au nord à l’église San Antón et au marché de Ribera au sud. Il est agréable d’arpenter les ruelles du quartier historique et de diner Plaza Nueva. Encadrée de profondes arcades de style néoclassique, la Plaza Nueva est l’un des centres les plus animés de la cité avec ses bars-restaurants, ses terrasses et ses commerces. Tout près, au bord de la rivière, le théâtre Arriaga a été construit en 1890 par Joaquín Rucoba dans un style néobaroque inspiré de l’opéra Garnier de Paris.

plaza-nueva-bilbao

Au cœur du Casco Viejo, la cathédrale de Santiago est le plus ancien édifice de la ville. Commencée en 1379 à l’époque gothique, elle a été remaniée en 1571 après un incendie. Au centre de la place Santiago, la fontaine de marbre rose date de 1785. Non loin de là, dans la calle Perro, on peut voir également la fontaine del Perro qui aurait été construite – dit-on – avec des pierres de l’ancien rempart de la ville.

Le musée du Guggenheim, la star du Pays Basque

musee-guggenheim

Inauguré en 1997, le Guggenheim est le pôle culturel du sud de l’Europe. Son architecte, le célèbre Franck O Gehry, a imaginé une immense sculpture de titane dans la zone industrielle au bord du Nervión. Le coût total du projet est d’ailleurs à la mesure de l’ambition : plus de 100 millions de dollars.

guggenheim-musee-koons

Devant le musée, l’œuvre végétale de Jeff Koons et l’impressionnate araignée, Maman (1999) de Louise Bourgeois. On s’arrête également devant la Fire Fountain d’Yves Klein. A l’intérieur, la collection de la fondation Solomon R. Guggenheim comprend des oeuvres significatives de tous les mouvements.

Vers Guernica : la côte de la Biscaye

Prolongement naturel de la côte de Guipùzcoa, la côte de la Biscaye est une succession de plages et de ports, sur fond de collines verdoyantes. Cette route mène à Guernica, ville chargé d’histoire.

Source : 

  • Guides Bleus du Pays Basque, Hachette, 2010.

Cinq jours au Pays Basque espagnol:

 

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s